Browsing Tag

hospitalisation

    Mes petites aventures

    Petite frayeur, grands coeurs !

    Hello tout le monde,

    Comme vous avez pu le constater cette semaine je n’ai pas été très très présente sur les réseaux sociaux et ni sur le blog également. Je n’ai pas trop voulu étaler ma vie et surtout (même si je suis sûre que ça partirait d’une bonne intention) je ne voulais pas recevoir pleins de notifications me demandant ce qui se passe etc …

    J’ai beaucoup hésité à vous rédiger cet article, j’hésitais entre vous expliquer ce qui s’est passé et remercier toutes les personnes qui nous ont soutenu … Je n’ai pas voulu sur le moment en parler sur les réseaux sociaux tout simplement parce que je voulais attendre que son état se rétablisse un peu et que je n’avais pas envie d’en parler tout simplement, j’étais juste une maman ultra préoccupée et angoissée pour son petit bout.

    Lundi 9 octobre 2017

    Mon Chéri est en journée off, je m’avance dans mes articles, petit chat dort beaucoup et je le sens patraque. Il a quelques selles mais bon on ne se préoccupe pas. Et là après avoir été cherché Joy à l’école, je donne le biberon et par curiosité je lui prend sa température : 38,7°C. Je n’ai pas réfléchi 2x, j’ai été directement aux urgences…

    Post Facebook Maman Fatale

    Le médecin que j’ai eu aux urgences super sympa (et ce n’est pas de l’ironie) m’a explique que Timothé avait attrapé une gastro, mais qu’au vu de ses selles il allait les envoyer pour les analyser parce qu’il y a 3 types de gastros : 2 virus & une bactérie. Il m’a alors proposé si j’étais vraiment trop angoissée de rester à l’hôpital, ou alors de rentrer et de repasser le lendemain pour être sûre qu’il ne se soit pas déshydraté et qu’il ne perde pas de poids.

    Je décide de rentrer, après tout il n’est pas déshydraté, il gazouille, sourit, n’a pas l’air trop malheureux et la fièvre n’est pas énorme non plus. On passe à un lait sans protéines de lait de vache, Tiorfan et solution de réhydratation.

    Bien sûr le soir quand je rentre, moment de panique, je donne quoi ? à quel moment ? Je décide de donner un petit peu de chaque … Résultat : il recrache tout … J’appelle les urgences et effectivement j’aurai du prioriser la solution de réhydratation plutôt que le lait … Mais bon, suis-je la seule à être plus rassurée quand bébé boit son biberon ?

    Mardi 10 octobre

    J’ai rdv chez ma sage femme, j’hésite à y aller de peur de contaminer son cabinet avec bébé chat puis finalement elle m’explique que c’est uniquement si on touche bébé et qu’on ne se désinfecte pas les mains qu’on attrape la gastro. Du coup, j’y vais quand même et hallelujah je n’ai pas une seule séance de rééducation ! (Pour Joy j’ai du en faire une vingtaine, depuis j’ai un périnée de compét’). J’emmène donc Timothé, il fait des gros sourires à la sage femme, gazouille, n’a pas l’air chaud …

    Une fois que Joy rentre de l’école, je demande à ma voisine si elle peut la garder parce que comme j’avais vu avec le docteur que j’y retournerai, j’ai décidé d’y aller parce que je n’étais pas très rassurée … Une gastro à 3 mois … Tout ce que je crains !

    Et là … l’infirmière me demande si son état a changé depuis hier, je lui répond que oui plus de fièvre … Quand est-ce la dernière fois que j’ai pris sa température … Hier soir … Bon et bien verdict : 39,7°C ! Et là je me sens nulle, nulle d’y être allée au feeling sur quelque chose d’aussi grave, nulle d’avoir fait la maline « il n’a plus de fièvre »… Comment je pouvais le deviner si je ne prend pas sa température… Nulle de l’avoir autant habillé ! Bref ! On le laisse en body et on attend le médecin. Même discours qu’hier … Pas déshydraté,

    130g de perdus c’est pas énorme et c’est surtout normal puisqu’il ne mange plus autant… Et cette même question : Soit vous rentrez & on se revoit demain, soit si vous n’êtes pas rassurée on peut le garder en observation ?

    Je n’ai pas hésité ! Hospitalisation ! J’étais trop angoissée !

    Résultat voilà pourquoi j’ai été un petit peu absente, depuis mardi soir nous étions à l’hôpital et je n’avais envie que d’une seule chose, observer mon bébé, le chouchouter, l’avoir dans mes bras, lui faire des bisous …

    Du coup de mardi soir à vendredi midi nous sommes restés à l’hôpital, il a eu un cathéter qui s’est bouché … Résultat des analyses : une bactérie, la Salmonelle …

    J’étais contente d’être prise en charge et en même temps tellement apeurée … 1ère étape de cette hospitalisation : ce foutu cathéter … Tout comme maman, les veines claquent, roulent … Bref ils ont piqué 2x … Et puis ce cathéter au bout d’une journée s’est bouché … résultat on l’enlève … Ils tentent à nouveau de le piquer à la tête cette fois-ci et

    Du coup, antibio par voie orale et là nous sommes rentrés. Enfin ! Mais avec un traitement d’encore 5j.

    Alors je tenais sincèrement à remercier toutes les personnes qui nous ont soutenu !

    Merci, au médecin urgentiste qui a vu mon angoisse et a su tout m’expliquer sans employer des termes trop scientifiques.

    Merci, encore à ce médecin qui a eu le réflexe de faire analyser ses selles parce qu’il y voyait du sang alors que moi pas du tout …

    Merci, aux blouses roses d’être quand même venues me voir pour me demander si tout allait bien, me dire que j’avais un beau bébé alors que j’étais aux bords des larmes dans la salle d’attente alors qu’à ce moment là je ne pensais qu’à une chose « Pourquoi je ne lui ai pas pris sa température … »

    Merci, à cette autre médecin urgentiste, qui m’a écouté et qui n’a pas réfléchi longtemps pour faire hospitaliser mon petit chat malgré le fait qu’il ne soit pas déshydraté.

    Merci, à la brancardière, qui s’est amusée avec notre poussette et qui m’a tellement raconté sa vie des urgences à la chambre que j’ai pu penser à autre chose en espace de 15min !

    Merci, aux équipes de nuit et de jour, qui ont chouchouté mon bébé, qui l’ont bercé quand je partais manger, qui lui ont fait un vrai cocon dans ce si grand lit, qui étaient tout aussi préoccupées que moi, qui m’ont soutenu quand le moral était au plus bas, qui m’écoutaient raconter ma vie même à minuit, …

    Merci, à cet étudiant en médecine qui a pris le temps de tout m’expliquer, d’essayer de faire le maximum pour que mon bébé ne soit pas à nouveau piqué, de l’osculter tout doucement pour éviter de le réveiller …

    Voilà, je tenais à les remercier parce que dans ces moments là, je leur voue une confiance ultime et j’ai vu l’état de mon bébé s’améliorer de jours en jours.

    Aujourd’hui Timothé est encore un peu malade, il a encore 5j de traitements, mais il n’a plus trop de crampes d’estomacs, il fait de grands sourires … Bref il a l’air heureux et tout ça c’est aussi grâce à eux !

    Mais aussi MERCI au peu d’amis qui étaient au courant et qui ont pris régulièrement de nos nouvelles : merci à Sonia, Claire, Mélanie, François, Maman, Papa, Pauline, Jennifer, Virginie, Mylène, Léticia, Angélique, Anaïs, Gwen …

    Donc merci aux médecins, aux infirmières, aux auxiliaires de puériculture, aux brancardiers, aux secrétaires … à toutes ces personnes qui ont été là pour nous durant cette semaine si longue et si angoissante pour nous ! J’ai réellement vu de la compassion et de la bienveillance en eux et ça ça a été le plus important pour moi !

    Bisous, 

    Joh’