Mes petites aventures

Bilan de mon quart de siècle

Aujourd’hui j’ai 25 ans, soit un quart de siècle… et si déjà ! Bientôt je pourrai dire que j’approche de la trentaine.

Aujourd’hui j’ai 25 ans et pourtant j’ai déjà vécu tant de choses dans ma petite vie. De belles choses, qui m’ont rendue et me rendent encore heureuse… d’autres qui m’ont blessé, attristé…

Toutes ces expériences ont fait de moi qui je suis, une personne loin d’être parfaite, très rancunière, un peu (beaucoup) tête de mule, mais malgré tout au fil des années je me suis remise beaucoup en question tant au niveau professionnel que personnel. Beaucoup d’événements m’ont fait remettre en questions…

Mon enfance, j’ai été pourrie gâtée puisque fille unique, que mes parents eux ne l’avaient pas été et je vous avoue je ne vais pas m’en plaindre. Aujourd’hui je me rend compte à quel point ce n’était pas facile pour mes parents ne me donner tout ce qu’ils ont pu donner, même si des fois je ne demandais rien, mais je sais que c’était fait de bon cœur et puis pour mon père, encore aujourd’hui c’est sa seule façon de montrer son affection. Je n’ai jamais manqué de rien, c’est une certitude, j’ai eu la chance de vivre avec mes 2 parents, mais notre vie n’a pas été si simple, mon père a eu un accident de voiture qui l’a gardé dans le comas pendant plus d’un mois, puis il est tombé malade, puis notre maison a brûlé, puis j’ai été harcelée au collège… mais encore une fois tous ces événements m’ont forgé et même si j’en veux à beaucoup de personnes, d’un autre côté je ne peux pas nier qu’ils ont été importants dans ma vie.

Arrive le lycée, mes plus belles années, j’avais une meilleure amie, j’ai rencontré l’amour de ma vie, je vivais inconsciemment avec la seule préoccupation d’avoir mon bac, je dansais, beaucoup, j’avais la chance de pouvoir faire ce qui me passionne…

La fac… une fois le bac passé, je ne savais mais alors pas du tout quoi faire… j’étais bonne en langues alors hop LEA. J’ai du arrêter les cours de danse, Charles a eu à son tour quelques soucis personnels et je voulais être là pour lui, comme j’aurai aimé qu’on le soit pour moi dans le passé. Et c’est à ce moment là que je me suis rendue compte que j’existais par moi même, qu’il était temps que je pense à mon avenir.

Très tôt j’ai eu Joy, c’était sportif, je ne me rendais pas tous les jours compte de ce qu’était le rôle de mère et puis j’ai dû me mettre au chômage, et là grosse claque et remise en question sur la mère, la femme que je voulais être. Très vite j’ai été emporté par le rythme effréné de la vie active, je passais plus de temps en dehors de la maison qu’avec ma fille. C’est à ce moment là que j’ai décidé de prendre du recul et de réfléchir à ce que réellement j’avais envie de faire.

Alors voilà, aujourd’hui j’ai 25 ans, j’ai encore pleins de doutes, je ne sais pas si je vais réussir ce concours, je ne sais pas de quoi sera fait demain, mais aujourd’hui tout ce qui compte c’est ma vie de famille.

Aujourd’hui je ne suis plus cette petite fille qui ne pensait qu’à comment s’habiller pour aller en cours (même si de temps en temps j’aimerai revenir à cette époque sans charge mentale), je suis une femme. Rien que de l’écrire ça me fait bizarre, parce que j’ai du mal à m’identifier en tant que tel.

Aujourd’hui j’ai 25 ans et je me rends compte que le plus important c’est le bonheur de mes enfants, car ce sont eux qui me rendent à leur tour heureuse.

Je me souhaite un joyeux anniversaire, d’essayer de ne plus douter autant et positiver plus… et surtout de tout faire pour être heureuse.

Bisous,

Joh

You Might Also Like

N'hésite pas à laisser un petit commentaire ! ;)